Article du Picardie Pass Rénovation

Présentée le 14 octobre dernier à l’occasion du salon de l’habitat, la plateforme de la rénovation énergétique d’Amiens Métropole a pour ambition d’être la porte d’entrée des particuliers sur la rénovation énergétique. Le but : simplifier leur parcours vers les bons interlocuteurs et les bonnes solutions !

 

C’est lors des trois jours du salon Viving d’Amiens que la plateforme de la rénovation énergétique d’Amiens Métropole a été dévoilée au grand public. Une belle occasion d’introduire Quentin Racine, son animateur, à qui nous souhaitons de devenir sous peu le « Monsieur rénovation » du territoire. Reconnu en 2015 Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte, l’agglomération amiénoise traduit aujourd’hui son engagement par la mise en place d’une plateforme de la rénovation énergétique. Ce « guichet unique » vise à simplifier les démarches des habitants de la métropole, en leur donnant accès à toutes les informations et dispositifs d’aide et d’accompagnement en lien avec la rénovation de l’habitat, à partir d’un seul contact !

Simplicité et proximité

Loin d’être un dispositif de plus dans le paysage, la plateforme de la rénovation énergétique d’Amiens Métropole « vise à agréger et à coordonner tous les dispositifs d’aide existants sur le territoire : le Picardie Pass Rénovation, le programme Habiter Mieux, les espaces Info Énergie… », précise Marie Collonvillé, chargée de mission Climat à Amiens Métropole. « Concrètement, nous mettons à la disposition des habitants un seul numéro de téléphone, pour faciliter la prise de contact et l’information. Suite au premier contact, nous établissons une fiche navette qui sera transmise au bon interlocuteur en fonction des besoins et des attentes des gens. Nous les rappelons alors pour leur proposer un rendez-vous ; l’idée est vraiment de lever au maximum les freins en proposant aux habitants de la Métropole un service de très grande proximité », poursuit celle qui a présidé au montage de ce nouveau service.

La plateforme propose déjà une permanence tous les mercredis après-midi en centre-ville d’Amiens, mais l’objectif à très court terme est d’organiser despermanences itinérantes sur l’ensemble du territoire. Faisant le pari de la proximité, la plateforme sera bientôt mobile grâce à un véhicule aménagé qui sillonnera les 33 communes de la Métropole amiénoise. « Nous allons aller au maximum au contact des gens, des élus locaux, mais aussi des professionnels et artisans du territoire. Notre rôle est celui d’une interface : nous informons et aiguillons, et ensuite nous passons la main à nos partenaires pour poursuivre les démarches, initier l’accompagnement technique et financier », explique Marie Collonvillé.

Quentin Racine, animateur de la plateforme de la rénovation énergétique d'Amiens Métropole

 

Une sentinelle de la performance énergétique

Dans la musette de la plateforme, Picardie Pass Rénovation tient une bonne place, « car il permet de mener des projets de rénovation globale, visant la performance énergétique. L’avantage est de pouvoir s’appuyer sur des techniciens qualifiés qui sont en mesure d’accompagner des travaux complexes, et qui vont aussi assurer un suivi post-travaux ; pour les particuliers comme pour nous, c’est un engagement à l’efficacité ». Un enjeu de taille pour Marie Collonvillé : « certes, tout le monde n’a pas les moyens d’engager un projet de rénovation ambitieux, toutefois notre volonté est d’amener un maximum de particuliers vers le Picardie Pass Rénovation, qui est une solution accessible. La raison est simple : lorsqu’un particulier engage des petits travaux, comme le remplacement de fenêtres, il devient très complexe de l’amener par la suite à investir à nouveau dans des travaux d’économies d’énergie. Or, pour baisser durablement les consommations d’énergie, nous devons privilégier rénovations globales. Notre rôle sera aussi d’exercer une vigilance constante pour ne pas tarir le gisement de la rénovation énergétique. Pour nous, un dossier Picardie Pass Rénovation, c’est la certitude que la maison sera rénovée au maximum de ses possibilités. » C’est que les enjeux sont importants pour le territoire, qui compte près de 78 000 logements dont les deux tiers construits avant 1975. Pour la chef de projet, la rénovation du parc résidentiel privé répond à trois enjeux : « un enjeu social, pour lutter contre la précarité énergétique et améliorer la qualité de vie des habitants ; un enjeu économique, pour développer un marché de la rénovation profitable aux artisans locaux ; un enjeu environnemental, pour lutter contre le changement climatique ».

Conseil, mais pas prescripteur de travaux, la plateforme va également mettre sa neutralité au service des professionnels. Comme le souligne Marie Collonvillé : « notre rôle sera de veiller à la qualité et la performance des chantiers de rénovation de l’habitat ancien. Cela signifie veiller à ce que les travaux préconisés par les artisans soient bien à la hauteur, échanger avec eux sur l’opportunité du choix des matériaux d’isolation ; le cas échéant, proposer des matériaux plus adaptés, quitte à trouver peut-être des solutions pour compenser leur éventuel surcoût. L’Agglomération a l’ambition de massifier les opérations de rénovation, mais de manière intelligente et durable ».Espace ressource et instance de dialogue avec les artisans locaux, la plateforme aidera à lever les freins et à accompagner leur montée en compétence en lien avec le Codem, un centre technique dédié à l’éco-construction.

Lien vers l’article:  http://www.pass-renovation.picardie.fr/pass-renovation/amiens-metropole-lance-plateforme-renovation-energetique/